Il y a plus de 100 ans déjà!

L'année 1910, c'était il y a plus de cent ans.

Quelle différence et quelle évolution en un siècle!



Automobile de 1910 Ford Modèle R

Le carburant pour cette voiture était vendu seulement dans les pharmacies.



Voici quelques statistiques pour l'année 1910

L'espérance de vie moyenne des hommes était de 47 ans,
et celle des femmes, 51 ans.

Seulement 14 % des maisons avaient une baignoire.

Seulement 8 % des foyers avaient un téléphone.

Il n'y avait que 8,000 voitures, et seulement 144 milles de routes pavées.

La limite de vitesse dans la plupart des villes était de 15 km/h.

La plus haute structure du monde était la Tour Eiffel!

SALAIRE

Le salaire moyen des États-Unis en 1910 était de 22 cents par heure.

Le travailleur américain moyen fait entre 200 $ et 400 $ par année.
Un comptable pouvait espérer gagner 2000 $ par année,
un dentiste 2500 $ par année, un vétérinaire entre 1500 $ et 4000 $ par an,
et un ingénieur en mécanique environ 5000 $ par année.


MÉDECINS & MALADIES

Plus de 95 % de toutes les naissances avaient lieu à domicile.

90% de tous les médecins n'avaient pas de formation Collégiale!

Au lieu de cela, ils ont appris à ce qu'on appellait
dans les écoles de médecine,
dont un grand nombre a été condamné
dans la presse et parle gouvernement,
comme étant des formations «inférieures».

Les cinq principales causes de décès étaient les suivantes:
1. La pneumonie et la grippe
2. La tuberculose
3. La diarrhée
4. Les maladies du coeur
5. Autres Maladies

Marijuana, héroïne et la morphine
étaient tous disponibles en vente libre à la pharmacie du coin.

À l'époque, les pharmaciens disaient:
«L'héroïne éclaircit le teint, donne la flottabilité à l'esprit,
réglemente l'estomac et les intestins,
et est, en fait, un tuteur parfait de la santé».

Nourriture

Le sucre coûtait 4 cents la livre.
Les oeufs étaient 14 cents la douzaine.
Le café était 15 cents la livre.
La plupart des femmes ne se lavaient les cheveux q'une fois par mois,
et utilisaient les jaunes d'oeuf ou le borax comme shampooing.

Les mots croisés, la bière en boîte,
et le thé glacé n'avaient pas encore été inventés.

Les lois et autres

Le Canada a adopté une loi
qui interdit aux pauvres d'entrer dans le pays pour une raison quelconque.


2 adultes sur 10 ne pouvaient lire, ni écrire,
et seulement 6 % de tous les Américains
avaient obtenu leur diplôme d'études secondaires.

Dix-huit pour cent des ménages avaient au moins
un fonctionnaire à temps plein ou une aide domestique.



Le 8 mars 1910,
une confédération internationale de femmes socialistes,
réunie à Copenhague, instaure : «La Journée de la Femme».


Mode Féminine



Les dessous de la Belle Époque mettent à l'honneur
la dentelle, les rubans, et représentent un peu l'âge d'or du frou-frou...

La femme revêt, dans l'ordre, :
une longue chemise (en coton, en batiste, ou autre),
par-dessus laquelle elle lace son corset,
qui n'est jamais placé à même la peau, ce qui le salirait trop vite.
Ceci obligerait à des lavages et un rachat trop fréquents.
Puis, elle met, souvent, un cache-corset brodé
des pantalons au bas de dentelle,
une tournure (descendante de la crinoline),
un ou des jupons, et, enfin, sa robe.



Souffrir pour être belle !
Plus de nos jours ! Tant mieux !

Que sera le futur dans un autre 100 ans ?
On ne sera plus là pour le savoir!








Envoyez cette page à TOUS vos amis via votre logiciel de courriel !