Tu ne te souviens d'aucun numéro de téléphone car tu utilises
toujours la touche «mémoire»  sur ton téléphone....

Tu parles souvent via Internet à une personne vivant en Afrique
qu'à ton voisin immédiat.

Tu ne vas plus dans les bars pour te trouver un chum,
tu vas dans les chatrooms...


Avant, assis sur la toilette, tu lisais ton journal.
Aujourd'hui, tu envoies des SMS à tes amis.

Tu discutes avec ta soeur via MSN et elle est dans
la chambre juste à côté de la tienne.

Ton carnet de mot de passe est plus fourni que
celui de ton carnet d'adresses.

Si tu ne reçois aucun courriel un jour, tu crois que tes
amis ne t'aiment plus.

Tu "cruises" une fille et au lieu de lui demander son # de téléphone,
tu lui demandes si elle a un émail.


Tu es devenu tellement paresseux que maintenant
tu veux un portable à mains libres.

La photo de ton animal est sur 3-4 sites Internet.

Ton portable sonne en jouant une musique.

Tu dois allumer ton ordinateur pour montrer les photos de tes enfants.

Ton ordinateur brise et tu as le goût de pleurer comme une Madeleine !

Tu fais rigoler les gens et au lieu de répondre : è bonne !
ils disent :  lolll

Tu sors un soir et dans la soirée, tu te dis à 3-4 reprises que tu
as hâte de retourner chez toi pour voir qui t'as écrit.

Tu ne te prives plus pour parler à quelqu'un en France,
ça ne coûte rien.

Tu prends plus de temps à chercher où est la télécommande de ton téléviseur
plutôt que de te lever et aller changer de station.

Tu as adopté un cyber-chien sur Internet et tu en prends soin comme
si c'était un vrai.

Tu n'achètes plus de livres de recettes ; tu prends tes menus sur Internet.

Tu envoies plus souvent des câlins à ton conjoint et des petits mots doux
mais c'est à travers Internet.

Tu préfères souvent discuter par email plutôt qu'en personne.

Tu as trouvé un parrain sur Internet pour arrêter de fumer !

Tu rends moins visite à tes amis car tu leur parles à chaque jour via Internet.

Tes enfants ne te visitent pas souvent mais tu peux leur
envoyer des émails maintenant.

Quand tu essaies d'écrire un lettre à la main, tu pognes des crampes
dans le poignet.