Chez Maya

Menu des textes

LE BEL ÂGE ???
  

auteur : André Labrosse - son site : Épervier

 

Vieillir en silence, le dos courbé,

N’être qu’un objet, une statue esseulée

Dans une pièce sombre et détestée.

Que des souvenirs d’une vie dorée!

D’une chair martyrisée par les larmes,

La société n’offre aucune alarme.

Tu n’es que rébus et pourtant tu as du charme.

Ta vieillesse te désole ne t'offrant que peu d’armes.

On a hâte que tu meures donnant raison d’une délivrance.

Tu indisposes par tes maladresses, tes fausses cadences.

Parfois on te rend visite mais quelle pénitence!!!

On te regarde avec hypocrisie, d’un rire qui offense…

Un jour viendra où mon corps alignera une charpente de Pise.

Je serai délaissé, abandonné de tendres bises…

J’attendrai la mort ou peut-être, j’irai vers sa banquise

M’empêchant l’humiliation, les douleurs d’une crise…

 

 

Pour envoyer cette page avec  l'outil BeeTell.

Pour envoyer cette page par émail !

 

Site Meter >

Graphiques de Au fin fond de nulle part