L'incompréhension



Quand on était enfant
À nos parents on a souvent causé des tourments
La coqueluche, la rougeole et les oreillons
On a tout attrapé, comme de raison
Et eux nous soignaient tendrement
Pendant que nous on pleurait tout le temps
Puis on a vieilli et adolescent on est devenu
Et on croyait que nos parents ne nous comprenaient plus
De la vie on croyait tout connaître
Et de conseils on en avait que faire
Ils ont dû longtemps insister
Pour qu'à l'école on continue d'aller
On voulait être indépendant
Et gagner nous même de l'argent
Toujours on pensait aimer une personne de sexe opposé
Combien de fois on a pleuré parce qu'il nous avait laissé
Nos parents nous disaient "tu es trop jeune pour connaître l'amour,
Mais ne t'en fait pas tu le rencontreras un jour"
Aujourd'hui on a acquis la maturité
Et ce qu'on peut regretter tous les soucis qu'on leur a causés
Mais ils nous disent "Ne t'en fait pas des enfants tu auras,
Et les mêmes problèmes tu vivras."
 

 

Texte de Sophie

 

 

Site Meter