Souvenir d'un amour

À un amour, depuis longtemps terminé
Mais que je n'ai pas oublié
On n'oublie jamais complètement
Une personne qu'on a aimée sincèrement.
Des défauts, je trouvais que tu en avais beaucoup
Maintenant, je cherche et ne t'en trouve plus du tout
Aujourd'hui, je ne me rappelle que les moments merveilleux
Que l'on a passés ensemble tous les deux.
Je ne sais plus ce que tu es devenu
Car depuis ce temps, je ne t'ai jamais revu
Tu dois certainement, avoir un autre amour dans ta vie
Ce qui est normal, puisque moi aussi
Mais j'espère que toi non plus, tu ne m'as pas complètement oubliée
Et que de temps en temps, tu as pour moi une petite pensée.
Le destin ne nous a pas permis
De vivre ensemble toute notre vie
Mais je crois que c'est bien mieux
Car on se serait rendu malheureux.
Ces deux années où l'on s'est aimés
Restera un beau souvenir dans nos pensées.

 

 

Être un oiseau

Ce que j'aimerais être un oiseau !
Et dans le ciel, volé bien haut
Comme ça, je pourrais admirer
Le soir, les étoiles briller
Et quand la lune sortirait
Je serais la première qui la verrait
Dans le jour, je volerais dans ce beau ciel bleu
Parmi quelques nuages, ce serait merveilleux
Le beau soleil je regarderais
Pendant que lui me réchaufferait
Ce qui serait certainement le plus joli
Serait le coucher de soleil, quand vient la nuit
Quand les lumières, dans les rues en bas s'allumeraient
D'en haut se serait comme des lucioles l'été que je verrais
Malheureusement, un oiseau je ne serai jamais
Mais d'en rêver, c'est une chose qui me plaît.

 

Faire la charité

On entend "La charité pour l'amour de Dieu"
Mais on ne répond pas, et tourne les yeux
Car tout le monde pense que les mendiants
C'est juste pour boire, qu'ils demandent de l'argent
J'avoue que parfois ils ont raison
Et que c'est souvent pour de la boisson
Mais si de bon cœur, nous donnons
Ça nous sera rendu, d'une autre façon
Et à ces gens qui sont révoltés contre la société
Nous pourrions de cette façon leurs prouver
Qu'il y a des gens prêt à les aider
Cela pourrait les encourager.
Leur faire un sourire, et leur donner un peu d'argent
Ne nous appauvriras pas tellement
Et l'on se sentirait beaucoup mieux
Car qui donne aux pauvres, prête à Dieu.

 



 

Retour aux poèmes de Sophie

 

Pour envoyer cette page par courriel. 

Site Meter

 

Retour chez Maya

  <bgsound src="34.mid" loop= "1 "> </p> <p></p> <p></p> <p align="center"><span lang=fr-ca><i><font face=Century size=2> <!--WEBBOT bot="Script" startspan PREVIEW="Site Meter" --> <a href="http://www.sitemeter.com/stats.asp?site=mayacount" target="_top"> <img src="http://www.sitemeter.com/meter.asp?site=mayacount" alt="Site Meter" border=0></a> <!--WEBBOT bot="HTMLMarkup" Endspan --> </font></i></span></font></big></strong> <p>&nbsp;</p> <p align="center"><b><font face="Georgia"><a href="http://www.finfond.net" target="_blank"> <img src="../msophie-logo.jpg" border="0" alt="Graphiques de Au fin fond de nulle part" width="343" height="37"></a></font></b></p> <p align="center">&nbsp;</p> </td> </tr> <tr> <td width="100%" valign="bottom"> <div align="center"><b><font face="Georgia"> <img src="../msophie-feuille.jpg" width="148" height="90"></font></b></div> </td> <td width="148" valign="bottom"> <div align="center">&nbsp;</div> </td> </tr> </table> </body> </html>