Je l'ai perdue !
Amour terminé !
L'attente !

Je l'ai perdue !

Je l'ai perdue, jamais plus je ne l'aurai
Faudrait me faire une raison plutôt que de pleurer
Pourtant j'aimais savoir que je l'avais
C'était une chose qui me plaisait
Vous allez me dire la vie va continuer
Même si je ne l'ai plus, je ne suis pas handicapée
Des tas de gens avant moi l'ont perdue
Et ils y ont tous survécu
Je vais essayer de surmonter mon chagrin
De prendre mon courage à deux mains
Continuer à vivre sans elle, j'aurai de la difficulté
Mais je n'ai pas le choix, je m'y ferai
Vous vous demandez de quoi je veux parler
Et bien ayant vieilli d'un an, de l'année qui est passée
J'aimerais savoir ce que vous aviez pensé
Si c'est ce que moi je pense, je n'en aurais pas parlé.
 

 

Amour terminé

Ce soir je suis désespérée
Je voudrais tant pouvoir encore l’aimer
Mon amour pour lui est terminé
Et je ne peux pas le ressusciter
Je sais que de la peine je lui ferai
Mais impossible pour moi de continuer
Car lui dire "je t’aime" serait de l’hypocrisie
Puisque je ne ressens plus rien pour lui
Je suis certaine qu’il ne veut pas de pitié
Et c’est tout ce que je pourrais lui donner
On a été heureux pendant longtemps
Tout est fini à présent
Il pourra un jour m’oublier
Et un autre amour retrouver
On gardera de notre amour un bon souvenir.
 


L'attente

Tout le monde dit : je déteste attendre,
Mais je crois que sur ce mot il faudrait se comprendre,
Car disons qu'on attend un être aimé,
Pour nous, c'est l'espérance que bientôt il va arriver.
Si vous attendez un téléphone important,
Duquel tout votre avenir dépend,
Le temps que vous l'attendiez,
Vous pouvez continuer à espérer.
Si c'est la venue d'un enfant que vous attendez,
Déjà dans votre cœur, vous avez commencé à l'aimer,
Vous attendez les résultats d'une maladie,
Pendant ce temps vous pouvez espérer être guéris.
Alors le mot attendre parfois peut-être merveilleux,
Puisque ça signifie qu'après on sera peut-être heureux,
Car quand on a plus rien à attendre de la vie,
Cela signifie que pour nous tout est fini.
 



 

Retour aux poèmes de Sophie

 

Pour envoyer cette page par courriel. 

Site Meter

 

Retour chez Maya

 

Graphiques de Au fin fond de nulle part