L'histoire d'un adolescent.
Moé j'suis un homme, pis j'viens vous parler
Que j'suis donc tannée de dire oui !
 

L'histoire d'un adolescent

Avez-vous entre 15 et 17 ans?
Pis avez-vous des parents?
Y a rien à faire pour les dompter
Y passent leur temps à m'achaler
À tous les jours, j'me fait demander
Pis à l'école ça ben été ?
Sa pas le choix de ben aller
J'en ai encore pour ben des années
Mais c'qui est ben reconsolant
C'est les belles filles, qu'on rencontre là-dedans
Mais avant j'va vous raconter
Ce qu'un soir mon père m'a radoté
"Avant longtemps une fille tu vas aimé
Pis avec elle, tu vas jouer à des jeux un peu osés
Tu ne devras pas oublié
Qu'il faudra te protéger"
Voyons pôpa que je lui dis
Y a longtemps que tout ça j'ai appris
"À ton âge t'a déjà faite l'amour
Ben y a pu d'enfant de nos jours"
Une chance que j'lui ai pas dit
Parce que je suis très poli
Des nouvelles manières de faire l'amour, j'pourrais vous montrer
Car ceux que vous avez y doivent certainement être démodées
Ben que voulez-vous les parents
Y nous prennent toujours pour des enfants.
 


Moé j'suis un homme, pis j'viens vous parler...

Pour une fois que les femmes se taisent, pis m'laisse vous conter
Premièrement mes dames vous allez apprendre
Pis j'dis pas ça pour nous défendre
Que vous avez le nez fourré partout
Y commencerait à être temps, que vous retourniez dans votre trou
Elles ont des chroniques dans les journaux
Ceux qui les lisent sont des maudits nonos
Y en a même une qui S'est faufilé
Jusque dans notre sport, le hockey
En politique y réussissent à gagner
J'me demande ben qui pour eux autres a voté
Dans les films pis à la télévision, elles jouent à la vedette
C'est vrai que pour ça, y on juste à se branler les fesses
Mais ce que j'prend pas, c'est sur internet
Si au moins elles nous parleraient juste de recettes
Ben non, comme elles veulent se montrer plus fine que nous
Vont essayer de nous parler de tout
De la mécanique à la pornographie
Y a rien qui les arrête maudit
Qui s'occupe dont de leurs chaudrons, pis des enfants
C'est assez pour leur tête, avec c'qu'elles ont dedans.
 

Que j'suis donc tannée de dire oui !

Maudit, que j'suis donc tanné de dire oui
Ah ! ben dites moé pas que vous aussi
La voisine ses enfants veut faire garder
Qui pensez-vous qu'à va demander ?
À moé la grande folle, qui sait pas dire non
Pis j'vas les garder comme de raison
Un bord de jupe veux-tu me raccourcir
Ben oui avec un grand plaisir
Comme si j'avais rien que ça à faire toute la journée
Toujours faire leurs quatre volontés
Pis mon mari qui vient s'en mêler
En m'disant "Ma pitoune fait du spaghetti pour souper"
Si j'étais dont capable de dire non
J'lui aurais fait cuire du jambon
Ben non l'épaisse m'a passé l'après-midi
À crever d'chaleur, pour sa sauce à spaghetti
Ma fille Nicole veux que j'y fasse du sucre à crème
À dit qu'y a rien que le mien qu'a l'aime
Bonne défaite pour me faire travailler
Pendant qu'à va aller se promener
Une bonne journée m'a n'avoir assez
Pis m'a toutes les envoyer promener
J'vas le faire c'est certain
Mais c'est pas pour demain.

 

Pour envoyer cette page par courriel.