Youppi, on a un ordinateur !
Les placoteux !
Les inventeurs !
 

Youppi... on a un ordinateur !

Mon mari a acheté un ordinateur
J'vous dit que j'fais ma fraîche astheure
C'est comme un écran de télé
Avec des lettres en bas pour taper
Pis l'Internet y a faite poser
Y dit que comme ça on va s'promener
J'l'ai regardé faire l'autre soir
J'vous dit qui en a des affaires
Eille on c'est rendu à Paris
Rien qu'en pesant sur une souris
Pis y a un paquet de sites là-dedans
Y a quoi venir fou, c'est effrayant
Sur un site porno y m'a emmené
J'les ai vu flambant nu, j'ai rien manqué
Y dit qu'on peut écrire à nos amis
Ben faut qu'ils aillent un ordinateur eux aussi
C't'une maudite belle invention
Mais faut la comprendre comme de raison
Moé j'ai jeté un look, j'ai rien touché
C'est lui qui avec la souris a joué
Quand y sera pas là m'a prendre la souris
Pis ma la tripoter pour l'avoir maudit
Si vous avez des piastres à dépenser
Achetez-vous en un, j'va vous écrire c'est assuré.

Les placoteux

Les gens aiment bien placoter
Sur ce qu’ils entendent parler
Les chanteurs, acteurs sont leur cible préférée
Il faut avouer qu’ils ont des vies mouvementées
Avec ce qu’on lit sur eux dans les journaux, divorce, drogue, boisson
Il y a de quoi alimenter beaucoup de conversations
Ils appellent ça leur faire de la publicité
Je crois plutôt qu’ils violent leur vie privée
Parfois aux journalistes eux-mêmes font des déclarations
Mais qu’ils ne se plaignent pas après la publication
Sur les politiciens aussi ils vont beaucoup parler
Mais ils font tout pour se l’attirer
Avant les élections
Des promesses ils nous en font
S’ils nous en donnent la moitié
On sera très privilégiés
Je disais qu’il y avait des placoteux
En me lisant, je fais un peu partie d’eux.
 

Les inventeurs

Il y a quelques années, un vidéo on a acheté
C'est un des objets qui m'ont vraiment étonnée
On programmait ce qu'on voulait
Et même la nuit ça enregistrait
Le téléviseur était pourtant éteint
Mais le son et l'image avec la cassette on voyait très bien
La cassette on n'avait qu'à reculer
Et on pouvait tout écouter
On regardait un film, qui avait joué la veille
Quand nous, on était dans notre sommeil
Les premières télévisions ont été inventées il y a longtemps
Mais j'imagine que les gens étaient aussi étonnés
que moi dans le temps
Le téléphone avec ça on peut parler
À des gens d'autres pays sans difficulté
L'électricité on ne pourrait s'en passer
Que faisaient les gens avant qu'elle soit inventée ?
Maintenant on a nos ordinateurs très perfectionnés
Avec l'Internet en plus pour se promener
Pas besoin de sortir de la maison, pour visiter un pays
On n'a qu'à faire quelques clics de souris
À tous ces inventeurs vivants ou décédés 
Soyez certains, qu'on ne pourra jamais vous oublier.
 

 

 

Retour chez Maya

Retour aux poèmes de Sophie
 

Pour envoyer cette page par courriel. 

Site Meter

<bgsound src="lite10.mid" loop= "1 "> </p> </td> </tr> </table> </td> </tr> </table> </body> </html><NOEMBED><NOEMBED></font><NOEMBED><NOEMBED><NOEMBED><NOEMBED><NOEMBED><NOEMBED><NOEMBED>