Y sont jamais contents !

Moé quand arrive l'heure des repas
C'est pas trompant, j'hais ça
Si j'leur fait un spaghetti
Ben y me disent on en a mangé mardi
On est ben tanné
De toujours la même chose manger
Si une bonne salade j'vas leur préparer
Écoutez-les ben chialer
On n'est pas des oiseaux, pour juste grignoter
Donne-nous quelque chose de solide, pour nous bourrer
Tu pourrais au moins faire un gâteau
Ben non encore son maudit jello
Là j'commençais à en avoir assez
Pis j'les ai tous envoyés promener
En leur disant d'aller manger au restaurant
Comme ça, tout l'monde sera content
Mais comme pas une cenne y voulaient dépenser
Le spaghetti, la salade pis le jello y l'ont mangé

 

L'amitié par e-mail

J'ai un ami qui pour moi est très précieux
Même si on ne s'est jamais vu nous deux
Si j'ai de la peine ou du chagrin
Il m'écoute comme mon meilleur copain
On ne s'écrit que par courrier
Mais c'est une très belle amitié
Il ne veut que mon bonheur
Je sais qu'il le dit avec son cœur
Et moi ce que je veux pour lui
C'est qu'il soit heureux toute sa vie
Je lui souhaite de l'amour et de l'amitié
De la santé et tout se qu'il peut désirer
C'est une garçon honnête et franc
Des qualités qui en font un copain charmant
Vous devez certainement penser
Que de l'amitié ça n'existe pas par courrier
Longtemps comme vous j'ai pensé
Jusqu'à ce que je trouve cet amitié
Il faut se faire confiance mutuellement
Pour que notre amitié dure très longtemps
Lui comme moi, on s'ennuierait certainement
Si un e-mail nous ne recevions quotidiennement.

 

La boisson

Quand vous irez dans un endroit,
Où vous verrez du monde qui boit,
Prenez le temps d'examiner,
Ceux que vous verrez s'amuser.
Ils y en a qui boivent beaucoup,
En espérant oublier tout,
Et ils essaient de se faire croire,
Qu'avec une aventure d'un soir,
Ils oublieront toute la peine,
Qu'ils ont eue durant la semaine.
Il y en a qui cherchent une amitié,
Mais à ces endroits, c'est difficile à trouver,
D'autres cherchent le grand amour,
Peut-être le trouveront-ils un jour,
Ils y en a qui ont tout pour être heureux,
Et qui ne viennent qu'en curieux,
Ils en a qui n'ont même pas dix-huit ans,
Qui viennent se chercher un amant,
Car à leur avis,
C'est comme ça qu'on apprend la vie,
Ils y en a qui sont plus vieux,
Mais qui veulent être encore heureux,
Ils en ont assez de la solitude,
Et veulent changer leurs habitudes.
Pour ces gens, n'ayez pas de mépris,
Vous qui êtes heureux aujourd'hui.
Vous ne savez ce que sera demain,
Et peut-être serez-vous l'an prochain,
Parmi tous ces malheureux,
Qui pour un soir veulent être heureux.

 ***

Tu es un homme, mon fils

Aujourd'hui tu as grandi
Tu es en âge de vivre ta vie
Tout ce que l'on a fait pour toi quand tu étais enfant
Nous a fait plus plaisir à nous, qu'à toi assurément
Quel plaisir on avait à voir tes yeux briller
Quand on t'offrait une chose que tu avais désirée
Bientôt tu partiras de la maison
Pour vivre ta vie à ta façon
C'est certain que l'on sera triste un peu
Mais ce que l'on veut c'est que tu sois heureux
Tes études sont terminées
Et tu as maintenant un bon métier
Nous aussi, nos parents avons laissé
Pour suivre un jour notre destinée
À ton tour, tu fonderas un foyer
Et nous serons les grands-parents des enfants que vous aurez
Nous faisons maintenant parti de ton passé
C'est ton avenir qu'il te faut regarder
Et en vieillissant nous serons très heureux
De voir le bonheur faire de nouveau briller tes yeux

 

***

Chacun de nous a une histoire

Chacun de nous a une histoire,
Même celles qui arpentent le trottoir,
Même ceux qui, au bord du chemin
Baissent le regard et tendent la main,
Ces anonymes acteurs d'un soir
Qu'un programme nous fait entrevoir.
Les gens qui pleurent dans le silence
Ou qui meurent dans l'indifférence.
A chaque instant, un drame se joue,
Un lien se crée ou se dénoue,
Un espoir naît ou s'évanouit,
Un soleil s'éteint dans la nuit.
Chacun de nous a une histoire
Que tout le monde ne peut pas voir
Et il m'arrive de penser
Que l'on devrait plus regarder,
Surtout essayer de les aider.
Ça nous permettrait d'oublier
Que nous sommes un peu malheureux
Si l'on s'occupait plus d'eux.

***

Donner la vie

Toi mon enfant chéri
Ais-je bien fait de te donner la vie
Que se passera-t-il dans 25 ans
Aura-t-il plus de guerre qu'il en a maintenant
Pourras-tu un bon travail trouver
Maintenant les gens ne s'aiment que pour un certain temps
Trouveras-tu quelqu'un qui t'aimera longtemps
Il te faudra contourné beaucoup d'obstacles dans ta vie
Beaucoup de courage il te faudra mon chéri
Je ne sais pas si c'est un présent que je t'ai offert
Quand je pense à tout ce que tu devras faire
Mais si tu es honnête et veux travailler
Ton chemin tu sauras bien tracer
Et que je sois sur la terre ou rendu dans les cieux
Je ferai tout ce que je peux pour que tu sois heureux
Allez mon bébé souris-moi
Tu as tout l'avenir devant toi.

***

Aimer être malheureux

Je connais des gens qui ne seront jamais heureux
À mon avis ils aiment être malheureux
Si une journée ils voient la pluie tomber
Pour eux c'est une journée complètement gâchée
Et une journée qui fait très beau
Ils se plaignent qu'ils ont trop chaud
Si un petit rhume ils ont attrapé
Ils sont certains qu'en pneumonie ça va revirer
À leur travail tout va très bien
Mais de le garder, ils ne sont jamais certains
L'amour pour eux est très compliqué
Car ils ont peur de ne pas être aimés
Ces gens ne regardent pas les beautés de la vie
Ils ne voient que les mauvais côtés et ça leur suffit
Moi je les plains très sincèrement
Car la vie est si belle, quand on la regarde en souriant.

 

***
 

Peine d'amour

J'ai une amie qui aujourd'hui
A perdu son amour qui est parti
Elle est toute découragée
Et pense que pour elle la vie s'est arrêtée
Elle se pose toutes sortes de questions
Pour essayer de trouver la raison
Pour laquelle il a arrêté de l'aimer
Et que ça soit une autre qu'il a préféré
Pourtant elle l'aimait à la folie
Et aujourd'hui elle pleure seule dans son lit.
Ils se chicanaient assez souvent
Et maintenant elle le regrette sincèrement
Elle se dit qu'elle aurait dû tout lui pardonner
Et jamais rien lui demander
Comme ça il aurait peut-être continué à l'aimer
Et l'autre fille ne l'aurait jamais intéressé.
C'est qu'elle n'a pas compris tout simplement
Que parfois l'amour meurt sans qu'on sache comment
Il faudra bien qu'elle se fasse une raison
Puisque maintenant il est parti de la maison
Un jour elle comprendra qui ne pouvait rester
Puisqu'il n'avait plus pour elle que de la pitié
Alors il valait mieux tout terminer
Et essayer de refaire sa vie chacun de son coté.

***

 

Retour chez Maya

Retour aux poèmes de Sophie

 

 

 

 

Graphiques de Au fin fond de nulle part

Site Meter