journal.jpg (663 octets)

journalpuceb.jpg (886 octets) Me suis fait renversée par une auto. (février2000)

Tu sais ma sœur Karo m'amène souvent faire des commissions avec elle.  Et d'habitude j'attends sagement à côté de l'auto qu'elle ouvre la portière.  Mais là, lundi le 21 février... j'sais pas c'qui m'a pris pantoute !  Y faisait beau pis tout d'un coup, je vois tu pas un gros minou noir, 2 écureuils et des petits oiseaux ;   j'sais pas d'où y sortaient... je les avaient pas vu de tout l'hiver.  Ça fa que... je pars comme une balle, je traverse la rue et BANG !   Je sais pas au juste qu'est-ce qui est arrivé mais je me suis retrouvée étendu dans la rue avec Karo et une grosse madame qui me regardaient. Karo a pleurait en titi.  Mais quand j'ai voulu me mettre debout Wow !  J'étais toute raide pis je boîtillait... ben je veux dire que je marchais pas comme d'habitude.  Là, la grosse madame est partie ben vite mais Karo a en pleurait un coup.  Je me suis dit "coudon je vas-tu mourir?   Appelle Maya 2 pattes pis ça presse ! " Ben on dirait qu'elle m'a entendu ; elle a pris son cellulaire et lui a téléphoné.

Pis ça pas été long que ma maîtresse est arrivée.  Aye, j'avais peur de me faire chicaner.  Mais non, elle a rien dit.
Elle m'a aidé à embarquer dans l'auto et vite chez le docteur. Et là, on m'a examiné partout partout... Même en dessous de la queue !!!  Pourtant, c'est pas là que j'avais mal !  Pis a la dit (la femme docteur) que je n'avais pas de fracture, juste une luxation et des équimoses ???  Tu sais c'est quoi toi ça des équimoses ?   Entéca...

J'ai été chanceuse je le sais.  Pis tu sais que j'ai découvert qu'ils m'aimaient beaucoup mes maîtres.  Mais là, j'aime pas ça retourner faire des tit' marches et quand j'entends les autos, je me pousse au fond du trottoir.  Jamais je croirai que vais rester une peureuse comme ça toute ma vie   !  

Je voulais juste te raconter ça parce que si t'as un petit chien toi aussi, ben c'est que tu vois le printemps, ça nous existe nous autres aussi les pitous à 4 pattes.  Ça fait que prend pas de chance, mets toujours une laisse à ton ami. Parce que... on est pas des oiseaux mais souvent on a une petite cervelle comme eux autres.

Eille... tu te rends-tu compte que j'aurais pu mourir ?  Je sais pas ce qu'ils auraient fait... ils m'aiment tellement. Pis moi aussi je les aime ; ben je peux pas leur dire mais je me colle sur eux autres, je les liche...  Mais demain, on a de la visite pis faut pas que j'oublie que la visite, c'est défendu de la licher !  Entéca...

Petite Maya !

Il s'en fallut de peu
pour que tu partes
Maya 4 pattes.

Il s'en fallut de peu
pour que mes yeux
ne voient plus tes beaux yeux.

Même au printemps,
petite étourdie
prends bien le temps
de vivre ta vie.

Heureusement tu es là
marchant cahin caha
ne cours plus les oiseaux
regarde juste comme ils sont beaux.

Grand-maman Michou.

Merci grand-maman Michou pour ce joli poème.
Bisous xxxxxxx

journalligne.jpg (2308 octets)

 

 

Site Meter