Mes seins !

 

Pendant des années et des années, ils m’ont dit de faire attention à mes seins.
De ne pas porter de soutien avec armature,
De ne jamais trop les serrer dans mes soutiens-gorge,
De faire attention à ne pas les cogner.

Donc, j’ai tenu compte de tous leurs avertissements
et je les ai protégés conformément à la loi.
J’en ai pris soin religieusement
Et je portais toujours un bon soutien-gorge.

Après 30 années de soins particuliers, mon gynéco, docteur Boob,
Me dit que je dois passer une mammographie.
«OK ! J’ai dit. Allons-y !»

... ??!?!?!

«Je vais placer votre sein ici.
Et dites-moi quand ça vous fera  trop mal.»
«Hum... ça va faire mal ?»
«Peut-être !  Ça dépend des femmes !  Oui… le sein droit comme ça.»

Et là... la technicienne appuie sur une pédale avec son pied
Je ne pouvais en croire mes yeux
Un étau en plastique descend et descend…
Jusqu’à ce que mon sein en devienne
Tout tendu, déformé, aplati
Écrasé comme une crêpe Suzette.

Torturée par la douleur,
Prisonnière de l’étau maudit,
Elle me demande de respirer à fond.
Ma foi, elle est folle, cette femme-là !

«Voilà, super !», qu’elle dit.
«Maintenant, nous allons faire l’autre.»
Elle m’a serré l’autre sein de la même façon.

Mais, ce n’était pas fini…
Elle a recommencé avec l’étau de malheur.
Cette fois-ci, l'étau compressait de gauche à droite !

C’est certain que si j’avais une tumeur,
Elle est disparue…
Éclatée en mille morceaux !

 

Cette machine a été créée par un homme...
j'en mettrais ma main au feu !

 

 mammo.jpg (7101 octets)
Oui ! J'ai passé une «mammo» aujourd'hui ! Qui te l'a dit ?




Envoyez ma page à TOUS vos amis(es) avec votre logiciel de e-mails







 

<bgsound src="chapel.mid" loop= "1 ">