music1.gif (4559 octets)

 

Le curé et son bedeau.

 

Aujourd'hui, les curés ont souvent
plus d'une paroisse à desservir. L'un d'eux reçoit un jour un appel
téléphonique des parents d'un mourant demeurant dans le fond d'un rang
pour qu'il vienne lui donner les derniers sacrements.

Après avoir raccroché, le curé se rend compte qu'il doit célébrer un
mariage et présider à un baptême le même jour. Pris au dépourvu, il
demande à son bedeau de le remplacer auprès du mourant.

Le bedeau
proteste en disant qu'il ne sait pas quoi faire, quelles prières
réciter...

Finalement, le curé le convainc d'y aller à sa place et de
ne pas s'inquiéter pour les prières.

" Dis n'importe quoi, pourvu que
ça finisse par " ous ", comme " Sanctus, Orémus, Déus...".

Le bedeau part donc en direction de la maison du mourant.
Arrivé là, il s'approche du malade avec le saint chrême,
la ouate, l'eau bénite...

Il fait des onctions sur le corps du mourant, puis il termine par
une prière accompagnée d'un grand signe de croix en disant :

" Prépare ta trousse, mon ti-mousse,
parce que tu pars pour une crisse d'escousse. "

Niteye06.jpg (3579 octets)


Du site Chez Maya
Les cartes virtuelles
L'humour... toujours l'humour
Pour joindre la mailing list

Clique ici pour envoyer cette page par émail !

Recommandez cette page avec
BEE TELL

Envoyer cette page.

  

<bgsound src="bak.mid" loop= ”1 ”>