26blank.gif (10933 octets)

26line2.gif (11418 octets)

 

Un oiseau meurtri !

 

À mon très cher ami,
qui aurait pu être mon merveilleux amour…

 

J’AI UNE BELLE HISTOIRE À VOUS RACONTER

 

Un jour, un homme aimable, doux, sensible et gentil
a frappé à ma porte. Il avait les yeux les plus
magnifiques qu’il m’avait été donné d’admirer.
Ils étaient d’un tel bleu !

Je lui ai ouvert.

Au fil des jours, des semaines, j’ai appris à lui faire confiance,
à l’apprécier et à l’aimer.

Les circonstances de la vie ont fait que je lui ai ouvert
mon cœur et je lui ai répondu « oui ».
J’ai embarqué avec lui sur son bateau, désirant du plus profond de mon être, naviguer à ses côtés pour l’éternité.
Nous avions tant d’affinités.

Je lui ai donné mon cœur, je lui ai donné ma liberté, je lui ai donné ma vie.
J’ai changé mes projets pour lui.

Après que le malheur se fut acharné sur chacun de nous,
la porte du bonheur semblait enfin s’ouvrir toute grande.
Je crois qu’il aurait exigé de moi les plus humiliantes bassesses,
que je m’y serais astreinte avec un sourire.

26leaves2.gif (5497 octets)

Aujourd’hui, je réalise qu’il a obtenu beaucoup. Il a eu le plus gros et le plus beau cadeau : une compagne, une complice pour la vie. Hé oui, je m’investissais pour une relation durable, une relation à long terme, une relation profonde. Je devenais, pensais-je, sa partenaire.
Je voulais bâtir, avec lui, un avenir heureux.

Je lui ai apporté une épaule réconfortante.
J ’ai été une amie, une confidente.

Je suis devenue pour lui, celle sur qui il pouvait s’appuyer, compter en tout temps,
indépendamment des épreuves que la vie sait si bien nous apporter.

Et j’en étais heureuse.

J’étais là jour et nuit, pour prendre soin de ses, que dis-je,
de nos enfants car je le ressentais ainsi,
et ce, avec tout mon amour et mon cœur de mère.

J’ai accepté ses enfants comme les miens.

Je les aime énormément.

Ils me donnent tant ces trois enfants, ces trois petits êtres qui avaient besoin d’une maman.
Je désirais et j’étais prête à assumer un rôle important auprès d’eux, auprès de lui.

Il a vraiment reçu beaucoup.

S’en est-il seulement rendu compte ?

Je crois qu’il a oublié ce que « partenaire » veut dire.

Il a oublié ce que veut dire partager, donner, être complice, s’abandonner, aimer.

Il a oublié le plus important.

Oh oui, j’ai souvent tenté de garder la flamme allumée.
J ’ai espéré qu’il ouvre les yeux et qu’il constate que
le vent avait une allure de tempête.

J’ai alimenté la source afin que le ruisseau coule et
permette au jardin de fleurir.

Mais il n’a rien vu Il ne veut rien voir.

Il ne permet pas à l’eau de s’écouler vers ce qui aurait
pu être un merveilleux jardin.

26leaves2.gif (5497 octets)

Les fleurs se sont fanées, petit à petit…

Il garde son cœur et ses yeux fermés.

Il a réussi à prendre un oiseau dans une cage.

Il lui a pris sa liberté, sa vulnérabilité, sa beauté et sa bonté.

Il a drainé son énergie.

Il a fait chanter l’oiseau, mais n’a jamais écouté, ni entendu,
ni apprécié son chant mélodieux.

Il a regardé l’oiseau, mais sans jamais le voir.

Il lui a coupé ses ailes. Il lui a volé une partie de sa vie.

Il a profité de sa vulnérabilité, sans l’apprécier, ni le remercier.

Aujourd’hui, le bel oiseau ne chante plus.

Son cœur est triste.

Son âme, son amour sont morts.

La flamme s’est éteinte.

La porte de la cage s’entrouvre.

La cage sera vide demain.

L’oiseau sera parti.

L’oiseau est fatigué et n’a plus la force de se battre
contre vents et marées.

C’est avec beaucoup de peine et de regrets qu’il quittera le nid.

Mais il veut vivre et, avant d’y laisser ses plumes, il a décidé de déployer ses ailes
et de voler vers la liberté.

26leaves2.gif (5497 octets)

Comme il aurait aimé prendre son envol au
côté de son amour.

Mais sa liberté et son goût de vivre ne sont
pas celles de son amour.

Il a décidé de voir le ciel bleu.

Il veut sentir le soleil le réchauffer.

Il veut voir la lune et encore rêver.

Il veut s’abreuver à la vie.

Il veut reprendre sa vie.

26leaves2.gif (5497 octets)

Il souhaite à son amour beaucoup de bonheur et
une très longue vie. Il espère qu’un jour viendra
où quelqu’un saura ouvrir son cœur et ses yeux.

Il souhaite du plus profond de son cœur qu’il comprendra que

LA VIE EST PLUS IMPORTANTE QUE LA MORT…

La chance et le bonheur sourient à ceux qui savent l’apprécier.

Il est important de mordre dans la vie.

Une flamme peut s’allumer, éclairer, réchauffer,
il faut savoir l’entretenir.

Une flamme peut s’éteindre et tout détruire…

26leaves2.gif (5497 octets)

Vivre spontanément dans le présent, au jour le jour,
ne jamais regarder en arrière, ni trop espérer pour l’avenir.
Car hier est passé et demain est fait d’incertitude.
Il faut savoir prendre du passé ce qui nous a fait grandir.
Il faut savourer la réalité faite d’aujourd’hui, et
savoir apprécier ce que l’on a :
la famille, les enfants, les amis, la vie, l’amour, le bonheur et les oiseaux,
pour nous permettre de bâtir demain…

Vivre en harmonie, c’est avoir le contrôle de sa vie.
C ’est prendre le temps de regarder l’essentiel.
C ’est se réaliser et voir ce qui est là,
tout autour et près de nous.

C’est ça la vraie vie. Et c’est ça être en vie…

26ana.gif (5198 octets)

Un oiseau meurtri.



Partagez ce texte à TOUS vos amis(es) avec votre logiciel de «e-mails»



 

26line2.gif (11418 octets)

26fmg.gif (5271 octets)


26ana.gif (5198 octets)





 

<bgsound src="daydreaming.mid" loop= "1 ">