À 60 ans, j'ai finalement compris...

 

À 20 ans, j'avais tout mon temps
La vie était belle, puis j'étais intelligent
Rien n'était trop dur, rien n'était trop haut
Aux défis de la vie, je levais mon chapeau.

À 30 ans, j'étais encore fringant
Ah ! C'était facile, j'avais du talent
Puis je m'amusais, je voyageais partout
Faut dire que j'trimais des heures de fous.

 

Mais à 40 ans, j'ai réalisé
Tout à coup que j'avais un passé
Fallait courir, regarder en avant
Pour ne pas m'ramasser au dernier rang.
 


À 50 ans, j'étais encore capable
Mais j'suis devenu plus raisonnable
Mon corps ralentit, fit quelques soubresauts
Mon ossature prédisait la météo.

Suis-je encore bon, suis-je encore fort ?
Selon mes enfants, "j'ai pas rapport"
Aux nouvelles de 22 heures parfois je m'endors
Sans compter des moutons et ce, sans remords.


 

À 60 ans, je veux être élégant
Mes yeux sont plus faibles, mes gestes plus lents
Mais fort heureusement
J'ai encore toutes mes dents.

À 60 ans, j'écoute mon coeur
Enfin, je reconnais le bonheur
À 60 ans, j'ai finalement compris
Que l'important dans la vie n'a pas de prix !


 

BONNE JOURNÉE!


Envoyez ma page à TOUS vos amis(es) avec votre logiciel de «e-mails»