On est cuits, les ami(e)s !

L'herbe à poux, la rage des ratons laveurs, les microbes dans les piscines publiques,
les oiseaux distribuent la grippe aviaire, les vaches sont folles,
les moustiques s'occupent du virus du Nil
et la fumée secondaire des terrasses.

On ne passera pas au travers.

C'est pas drôle de rester trois heures enfermé dans une toilette en attendant
que quelqu'un entre parce qu'on ne veut pas toucher à la poignée de porte !

Avez-vous peur ?

Faites donc attention alors... !

Les joueurs de hockey crachent sur la glace.  Il est donc imprudent de se
faire un cornet de crème glacée
avec la neige de Zamboni.


Et les erreurs humaines ?

Un dentiste peut-il se gratter le péteux si ça pique vraiment ?

Et le chef cuisinier qui court comme un malade au-dessus de 16 ronds au gaz
allumé en même temps peut-il échapper une goutte de sueur dans votre salade César ?

Le pire, dans tout ça, c'est qu'on adore ce qui pourrait devenir le plus gros
transporteur de microbes, bactéries et tout le kit.

L'ARGENT, les amis !

Il passe dans les mains de tout le monde
qui se lave les mains après s'être décrotté le nez
en attendant que la rouge devienne verte.

Je vais payer avec ma carte de crédit à condition que ce soit moi qui la passe et,
pour signer, j'ai mon crayon. 
Mettez ma copie dans le sac, je la ferai bouillir à la maison !

BONNE JOURNÉE!

HUMOUR
Source du texte :  Michel Beaudry, Journal de Montréal, août 2006


Envoyez ma page à TOUS vos amis(es) avec votre logiciel de «e-mails»







 

<bgsound src="dogs_.mid" loop= "1 ">